8 conseils pour arrêter de ronfler...

Les ronflements sont irritants, que ce soit pour votre conjoint ou conjointe, mais également pour vous-même. Entre les réflexions de votre entourage et les gênes occasionnés à votre propre sommeil, il est nécessaire de prendre cela au sérieux. Pour cela, nous allons vous donner 8 conseils 100% naturels pour vous aider à arrêter de ronfler, ou du moins, diminuer clairement les décibels :

 

  1. Essayez de dormir sur un côté :

Voici notre premier astuce pour stopper les ronflements : arrêtez de dormir sur le dos. Lorsque vous dormez dans cette position, votre langue se positionne de telle manière qu’elle bloque le passage de l’air et compresse les voies respiratoires. Ce phénomène ne se produit pas lorsque vous dormez sur le côté, c’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de privilégier cette position.

 

  1. Surélevez votre position :

Vous avez peut-être l’habitude de dormir sans oreiller ou un avec un très fin. Dans ce cas-là, procurez-vous un coussin plus rembourré. En effet, en surélevant votre position avec un oreiller, la respiration est facilitée et les tissus du pharynx (qui causent les ronflements) seront beaucoup plus détendus.

Pourquoi ne pas essayer également de placer deux oreillers sous votre tête afin de surélever votre position et diminuer grandement les ronflements.

 

  1. Diminution de la consommation d’alcool et de nourritures grasses :

Très clairement, l’alcool est l’ennemi principal des ronfleurs. Il détend de manière beaucoup trop excessive les muscles de la gorge, il est donc fortement déconseillé d’en consommer dans un rayon de 2 heures avant votre couché.

Il en est de même avec la nourriture grasse et les repas trop copieux lors du dîner. Idem pour les produits laitiers qui bloquent la digestion et donc les voies respiratoires.

 

  1. Pensez à vous hydrater au maximum :

Autre point assez important lorsque vous souhaitez arrêter de ronfler : l’hydratation. Bien s’hydrater permet de ne pas assécher les parois nasales et le palais afin de favoriser la respiration à long terme et donc de réduire les ronflements.

 

  1. La perte de poids :

Lorsque vous prenez du poids, le diamètre de votre gorge diminue, ce qui comprime les voies respiratoires et cause les ronflements. La perte de poids aurait donc un effet très bénéfique sur vos ronflements.

Pour perdre du poids, pas de secret, adoptez une nourriture saine et essayez de faire un peu de sport de manière régulière (musculation, course à pied, marche…) afin de commencer un processus de perte de masse grasse et donc d’élargissement de vos parois respiratoires. Vous avez absolument tout à y gagner !

 

  1. Dégagez votre nez

Les ronflements peuvent, dans certains cas, être liés à un encombrement des voies respiratoires du nez, vous forçant à respirer avec la bouche.

Pour éviter cela, deux conseils peuvent s’appliquer. Dans un premier temps, vous pouvez utiliser un spray d’eau de mer qui vous aidera à bien nettoyer votre nez. Ensuite, le fait de prendre une douche bien chaude avant le couché peut également vous aider à dégager vos narines.

 

  1. Purifiez l’air de votre chambre

L’air sec favorise les ronflements car il assèche la gorge et provoque parfois une congestion des voies nasales. L’idéal est d’installer un purificateur d’air dans votre chambre, afin, comme son nom l’indique, de purifier l’air dans lequel vous dormez et donc à coup sûr de diminuer vos ronflements.

 

  1. Procurez-vous un dilatateur nasal de qualité :

Un dilatateur nasal est un outils permettant de filtrer l’air inhalé, de manière à libérer efficacement les voies respiratoires afin de stopper les ronflements. C’est tout simplement la chose la plus efficace pour lutter face aux ronflements. Il est important de bien choisir son dilatateur nasal et d’en sélectionner un de qualité. Les résultats sont visibles dès les premières nuits et lorsque celui-ci est confortable, après une petite semaine d’utilisation, vous oublierez totalement que vous le portez.

Voir le dilatateur nasal SleepCalm